Le liniment oléo-calcaire

Publié le par Lolaa

     Alliées précieuses pour le soin et la beauté, les lotions s’inventent et se combinent à l’infini. Gardiennes de trésors de bienfaits, elles sauront vous apporter le bonheur en bouteille. La première lotion dont je souhaite vous parler est d'une simplicité étonnante, et ses bienfaits vous prouveront que vous pouvez dès à présent faire aussi bien, voire même mieux, que toutes les bouteilles colorées du rayon cosmétique de votre magasin réunies !

Le liniment oléo-calcaire

     Le liniment oléo-calcaire est une recette qui commence à dater, mais qui a fait ses preuves. Nettoyant, apaisant, protecteur, l’ensemble de ses vertus n’est plus à démontrer, que ce soit lors du change de bébé ou du démaquillage de la maman. Vous pouvez le trouver en pharmacie, tout prêt, de différentes marques, mais comme pour tout autre produit que vous achetez, pensez à vérifier la composition du produit, car sous l’aspect « naturel » se cachent parfois quelques surprises.
     Vous pouvez également faire votre propre liniment : la marche à suivre est tellement simple que vous en ferez sûrement l’une de vos propres réalisations maison !

     Voici la recette : 50% eau de chaux, 50% huile. Et c’est tout !

     Où se procurer les ingrédients ? L’eau de chaux s’achète dans toute bonne pharmacie, et ne laissez pas l’air effaré du pharmacien vous dissuader d’en acheter ou de faire votre liniment-maison : parfois, ils sont prêts à tout pour vous vendre plutôt la bonne marque lini-prout qui lui offrira une marge bien plus confortable qu’une bouteille d’eau de chaux à moins de 5 euros. Astuce : allez à la pharmacie avec un flacon vide, vous éviterez de le payer de nouveau.
     Pour l’huile, la recette de base préconise de l’huile d’olive ; dans ce cas, préférez-la bio, vierge, première pression à froid, tant qu’à faire. Si vous voulez changer, vous pouvez vous permettre des variantes avec d’autres huiles qui auront des propriétés plus ciblées, vous pouvez oser quelques mélanges du moment que vous savez à peu près ce que vous faites.

     Comment faire ? Mélanger, voilà tout ! De bons muscles peuvent être utiles, mais ça n’est pas aussi éprouvant que de préparer un cocktail façon barman ! J’ai déjà que certaines utilisaient un blender, c’est sans aucun doute fort utile, mais la vaisselle à faire ensuite m’a dissuadée ;-) Quoi qu’il en soit, mieux vaut agiter un peu le flacon avant chaque utilisation pour bien homogénéiser.

     Certains (et j’en fais partie) mettent dans leur liniment des Huiles Essentielles, pour y ajouter des vertus apaisantes ou antibactériennes. Si vous choisissez d’en utiliser vous aussi, ne prenez que des Huiles Essentielles « sûres » telles que la Lavande vraie (lavendula angustifolia) ou le Tea-tree (melaleuca alternifolia), et ne mettez que 2 à 3 gouttes dans votre mélange. Au sujet des Huiles Essentielles, lisez la mise en garde au bas de l’article.

     Question conservation, même si le liniment se conserve très bien, préparez-en une quantité telle qu’elle vous durera un mois, pas plus. Ne prenez pas le risque de le voir rancir, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un produit de soin. Vous pouvez le conserver dans un flacon-pompe ou dans un pulvérisateur, qui privilégient le côté pratique.

Huiles Essentielles : ATTENTION !
    
Les Huiles Essentielles sont des alliées formidables mais dangereuses si elles sont mal utilisées. Si vous débutez dans l'aromathérapie, il vaut mieux demander conseil à un aromathérapeute ou en tout état de cause BIEN vous renseigner au préalable. C'est TRES important car elles peuvent avoir des effets indésirables importants, et peuvent être déconseillées voire même interdites dans certaines situations (grossesse, allaitement...). Avant d'acheter n'importe quelle Huile Essentielle, il faut bien se documenter et s'assurer de sa qualité. Il ne faut pas acheter une Huile Essentielle sous prétexte qu'on "aime bien l’odeur ». L’usage des Huiles Essentielles pour un bébé est souvent fortement déconseillé. Certains aromathérapeutes interdisent formellement toute mise en contact de bébé avec les Huiles Essentielles avant l'âge de 3 ans, d'autres ne le permettent qu'au bout de 3 mois, et certains, bien plus rares, autorisent uniquement les Huiles Essentielles de Lavande vraie (lavendula angustifolia) et de Tea-tree (melaleuca alternifolia) au bout d'une semaine de vie. A chacune de prendre ses responsabilités en fonction de ses connaissances, de ses ressentis et de ses principes de précaution.

Publié dans Beauté et hygiène

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Wendy 08/12/2006 21:52

bien j'étais persuadée de ne pas pouvoir mettre d'HE, mais maintenant que je te lis, je pense que je vais de nouveaux pouvoir passer commande. Ca manquais tiens ! mais hors de question que je prenne Lavande vraie, je la supporte pu, me ferais vomir ;-) en avant pour Tea Tree !!!!
bisouxxx