Envies de lutiner ?

Publié le par Lolaa

 

     Non mais qu'est-ce que vous croyez ?

     Lutiner dans le sens "se prendre pour un lutin (ou une lutine ?)", pas dans le sens de... rhoooo, mais qu'allez-vous me faire dire ? :-)

     Aujourd'hui j'ai lu un poème concocté par Agnès Zietek, traduction d'un poème américain qu'elle a donnée dans une liste de discussions, et je l'ai trouvée vraiment génial. Il donne des envies de se transformer en lutin ;-)

Un tout petit lutin par ici est passé,
Et ce cadeau pour vous a été déposé.
Si ce petit présent vous a enthousiasmé,
Vous pouvez vous aussi vous transformer en fée.

Bien en vue sur la porte, accrochez ce sapin ;
Les lutins sauront donc qu'ils sont déjà passés.
Préparez deux cadeaux, faites deux beaux paquets
Ornés de cette lettre et de nouveaux sapins.

Pour deux de vos voisins qui n'ont encor rien eu,
Déposez vos cadeaux sur la porte bien en vue.
Attention cependant de ne pas être vu :
Tout lutin doit bien sûr demeurer inconnu !

     Je pense ne pas avoir besoin de vous expliquer le principe... deux cadeaux pour deux de vos voisins, un poème accroché, et la magie de noël opère... ou dégonfle comme un soufflé à la vitesse d'un aller simple pour les toilettes quand on est sous le coup d'une cystite (à ce propos, avez-vous lu mon article sur la cystite ? Woah l'autre, hé, l'auto-pub éhontée !!)

     P.S : Au cas z'où vous vous demanderiez si Agnès n'a pas mangé un "e" à la fin de son "encor" ou si je n'ai pas omis de le taper, que nenni, vous vous mettez le doigt dans l'oeil jusque là où vous voudrez bien le mettre. "Encor ou encore", "avec ou avecque", ah, la langue française en poésie n'aura de cesse de m'émerveiller ! (pas facile à replacer, "avecque", mais au scrabble ça peut être pas mal ;-)


Publié dans Lolaa-sphère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article