Pourquoi je me suis mise aux microfibres...

Publié le par Lolaa

 

     ... Aucun rapport avec les All-bran que j'ai acheté pour mon transit intestinal (façon polie qu'on trouvée les prout-prouts de parler de constipation), non, ça c'est des fibres... ;-) Là je vous parle de chiffons microfibres, de lavettes microfibres, de « trucs-à-nettoyer » microfibres.

     Rappelez-vous, je suis sur le point de passer mon examen de première année de fée (du logis ?), et donc en tant que fée en devenir, je me dois de prendre soin de mon intérieur et d'être « la parfaite petite ménagère ». Au point que j'ai même un voisin qui dit que je suis toujours en train d'astiquer, mais je le soupçonne de penser cela en boucle depuis qu'il m'a vue récurer ma terrasse côté jardin à quatre pattes ;-) . Bref, côté ménage, j'essaie d'assurer : à moi éponges, chiffons, pulvérisateurs, produits en tous genres, et si ça sent bon, ça ne peut pas être mauvais... jusqu'au jour où j'ai fini par verser du bon côté de la Force Verte de l'écologie et que j'ai réduit les produits nocifs pour l'environnement, faisant ainsi une bonne action du côté de la nature et de mon porte-monnaie.
     Revenons-en à nos moutons, les microfibres... Pour être honnête, j'en avais entendu parler mais ça ne me semblait pas du tout utile à la maison, j'avais en stock tout ce qu'il faut et pas besoin d'aller dépenser 6 euros pour une bête chiffonnette.
     Mais, si vous ne le savez pas déjà, apprenez-le et vous en entendrez de nouveau parler, je suis une compulseuse, une acheteuse par compulsion, une furieuse de la lubie, et la lubie en question s'est un jour imposée à moi sous forme d'une microfibre. Inexplicablement. A moi les rayons de mon grand magasin, et j'ai craqué. 
A moi la puissance de la microfibre !


 

Qu'est-ce que c'est, la microfibre ?

 

 

     La microfibre, c'est 70% de polyester, 30% de polyamide, et 100% d'efficacité. Les fibres sont anguleuses et tissées de façon à ce que la surface d'absorption soit plus grande que pour les lingettes/éponges/chiffons classiques. Les deux composants ont une action qui se complète admirablement, car le polyester attire les poussières ou les graisses, et le polyamide absorbe les liquides. De plus, leur structure permet de mieux accrocher la saleté et de moins frotter qu'avec un chiffon classique (ça ne va pas arranger vos dessous de bras qui gloglottent, donc compensez avec un peu de musculation, par exemple ;-)  ).
     Il existe différents types de microfibres ; des formats différents, mais aussi des tissages plus ou moins fins (les microfibres pour vitres sont plus fines) et il existe aussi maintenant des éponges recouvertes de microfibres... le marché se diversifie pour nous attirer davantage, pauvres compulseuses que nous sommes...


 

Mode d'emploi de la microfibre

 

 

     Comme si j'avais besoin de vous donner un mode d'emploi... mais sait-on jamais ;-)

     La microfibre peut être utilisée sèche pour dépoussiérer, mais personnellement, je ne l'utilise que mouillée, chez moi on fait les poussières avec un plumeau en plumes d'autruche, c'est la grande classe, en fait ! Utilisée mouillée, elle nettoie tellement bien que vous n'êtes pas obligée d'utiliser de produit nettoyant, de l'eau (tiède ou chaude) suffit largement. Donc vous polluez moins.

     A l'utilisation, j'ai été littéralement bluffée. Ca nettoie hyper bien, et surtout, surtout, ça ne laisse pas de trace. Effacées les éternelles traces qui subsistent sur la porte du four, nettoyée plus souvent la télévision sur laquelle mon fils... bave littéralement parfois, plus net le comptoir de ma cuisine, plus facile à nettoyer l'arrière de mes robinets ! C'est très souple d'emploi, et ça se promène partout dans la maison sans avoir besoin de pschit-pschit, de seau d'eau ni de quoi que ce soit d'autre.

     Evidemment, afin d'avoir toujours sous la main une microfibre éblouissante, prenez-en soin et lavez-la quand elle est sale, elle se lave en machine jusqu'à 90° (si vous avez besoin de la désinfecter ça peut être utile) mais se contente d'un lavage à 30° sans problème, sans adoucissant, javel ou autre produit : j'ai lu qu'une microfibre pouvait supporter jusqu'à 300 lavages, en plus ça dure, ces p'tites bêtes-là !


 

Bon qu'est-ce que je fais maintenant ?

 

 

     Vous faites comme vous voulez, mais moi, à votre place, et si ce n'est déjà fait, je compulserais sur les microfibres un bon coup, j'en aurais au moins une par étage de la maison, et une spéciale vitres et miroirs (qui se salira moins vite).
     Ah oui, et si vous avez encore chez vous quelque chose qui ressemble à une lingette jetable (lingette jetable pour bois, lingette jetable pour meubles modernes, lingette jetable pour toilettes, là aussi l'innovation me bouleverse de diversité tentatrice anti-écolo... mais LA, on résiste !), faites-moi plaisir et débarrassez-vous de ça (ne les jetez pas tout de suite, offrez-les à votre voisine par exemple, recyclez utile)... Rappelez-vous que l'utilisation de trucs jetables peut être éliminatoire à l'examen de fée !

Publié dans Organisation - Ménage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dnad 14/12/2006 14:05

Aaaaaaaaaaaah, là, j'ai bon !Déjà un moment que j'utilise la microfibre... j'ai même aussi craqué sur des torchons extras pour éliminer toute trace sur verres, éviers en inox, etc.Un truc qui facilite la vie, hein, pourquoi s'en priver, surtout quand on est des berdoleux pure souche !Et, au fait : mes dessous de bras ne gloglottent pas... ils bloblottent.;op